Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le laboratoire - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS

Aquatic Microbial Ecology

Notre laboratoire, par la personne de Fereidoun Rassoulzadegan, est à l'origine de la revue internationale Aquatic Microbial Ecology (AME). Publiée par Inter ResearchNouvelle fenêtre à partir de 1994, elle fait suite à la revue Marine Microbial Food Webs, publiée par L’Institut Océanographique de Paris depuis 1985. ...

» En savoir +

Chiffres-clé

Effectifs du LOV - Décembre 2016 (80)
  • Personnel statutaire (50)

- 32 Chercheurs et Enseignants Chercheurs

- 18 personnels techniques et administratifs

  • Personnel non statutaire (37)

- 10 Post-doc

- 7 CDD

- 13 Doctorants

A voir

 Découvrez la grande diversité du plancton en visitant notre galerie photos AquaparadoxNouvelle fenêtre.

 

Campagne océanographique BioArgoMed

La campagne BioArgoMed, organisée par le LOV (PIs Fabrizio D’Ortenzio & Vincent Taillandier) et en collaboration avec le MIO et le LOCEAN,  vient de se conclure par un franc succès. Démarrée le 12 Mai 2015 du port de Nice, l’opération de terrain BioArgoMed, effectuée à bord du navire océanographique Téthys 2 de l’INSU, s’est conclue le 2 Juin 2015, après avoir traversé la Méditerranée jusqu’à l’ile de Rhodes et avoir parcouru environ 2800 miles marins. L’objectif principal de la campagne était de déployer le 2ème lot de flotteurs Bio-Argo du projet NAOS et de récupérer une partie des flotteurs déployés il y a 2 ans. Au final, 12 flotteurs Bio-Argo ont été déployés et 4 ont été récupérés, 3 flotteurs Argo T/S ont également été déployés et 8 stations CTD qui serviront à l’étalonnage des capteurs ont été effectuées. La campagne a été la première opération spécifiquement dédiée à la mise en place d’un réseau de flotteurs biogéochimiques Bio-Argo à l’échelle du bassin. Tous les flotteurs déployés fonctionnent parfaitement (l’état du réseau NAOS peut être suivi ici : http://www.oao.obs-vlfr.fr/maps/Nouvelle fenêtre) et les flotteurs récupérés sont actuellement remis en état afin d'être redéployés prochainement.

Pour plus d’info : http://www.insu.cnrs.fr/node/5098Nouvelle fenêtre