Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le laboratoire - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS
| read this article in English

Lettres Ecologiques

Les lettres écologiques sont destinées à rappeler quelques événements dans la vie des zoologistes qui ont travaillé à Villefranche-sur-mer,  leurs  découvertes et les méthodes qu’ils ont utilisées à la fin du 19ème  et au début du 20ème siècle.

 

Lettre écologique 1:

L'Anchinie, une ...

» En savoir +

Chiffres-clé

Effectifs du LOV - Décembre 2016 (80)
  • Personnel statutaire (50)

- 32 Chercheurs et Enseignants Chercheurs

- 18 personnels techniques et administratifs

  • Personnel non statutaire (37)

- 10 Post-doc

- 7 CDD

- 13 Doctorants

Frise historique du LOV

 

Origines du LOV

La rade de Villefranche-sur-MerLe Laboratoire d’Océanographie de Villefranche (LOV) a été créé en janvier 2001 par la réunion du Laboratoire d'Océanographie Biologique et Écologie du Plancton Marin (LOBEPM) et de la composante villefranchoise du Laboratoire de Physique et Chimie Marines (LPCM).De par sa double origine, le LOV est le descendant de laboratoires marins prestigieux (voir tableau ci-dessous).

 

Historique du LOV : origines du LOBEPM

Années

Directeur

Nom de l’Unité

1882-1885

Jules Barrois

Laboratoire zoologique, rattaché à l’École des Hautes Études

1885-1888

Alexis de Korotneff

Laboratoire de zoologie marine

1888-1915

Alexis de Korotneff

Laboratoire russe de zoologie

1916-1928

Michel Davidoff

 Station russe de zoologie, Minis. Instruction publique de Russie

1929-1932

Grégoire Trégouboff 1

Station russe de Zoologie

1932-1956

Grégoire Trégouboff 1

Station Zoologique, rattachée au Laboratoire de Banyuls ; 1944-1945 : fermeture (guerre)

1950-1970

Paul Bougis

Station Zoologique, rattachée au Laboratoire de Banyuls

1971-1982

Paul Bougis

Station Zoologique

1983-1994

Paul Nival

Laboratoire d'Écologie du Plancton Marin

1995

Patrick Buat- Ménard 2

Restructuration : Laboratoire d'Écologie du Plancton Marin 2, Laboratoire de Physique et Chimie Marines et Équipe postulante Océanographie Biochimique et Processus Adaptatifs 3

1996-2000

Fereidoun Rassoulzadegan

Laboratoire d'Océanographie Biologique et Écologie du Plancton Marin 4

2001-2010

Louis Legendre

Laboratoire d’Océanographie de Villefranche 5

2011-2018

Antoine Sciandra

Laboratoire d’Océanographie de Villefranche

1 Sous-Directeur résident. Directeurs en titre : Michel Davidoff (1929-1932), Octave Duboscq (1932-1937), Édouard Chatton (1937-1947), vacance (1947-1949), Georges Petit (1950-1964), Pierre Drach (1964-1970)
2 Responsables de l’unité : Fereidoun Rassoulzadegan
3 Responsables de l’unité : Patrick Mayzaud
4 Intégration de l'équipe postulante Océanographie Biochimique et Processus Adaptatifs (responsable : Patrick Mayzaud, 1992-1994) dans le Laboratoire d'Écologie du Plancton Marin
5 Réunion du Laboratoire d'Océanographie Biologique et Écologie du Plancton Marin et du Laboratoire de Physique et Chimie Marines

Origines du LOBEPM

L’origine du LOBEPM remonte à la création de la Station Zoologique de Villefranche, en 1885 ; ce laboratoire franco-russe prenait la suite d’un petit laboratoire de zoologie, rattaché à l’École des Hautes Études. De 1888 à 1932, la Station russe de Zoologie dépend du Ministère de l’Instruction publique de Russie. Après la révolution russe de 1917, le laboratoire est mis sous séquestre conservatoire du gouvernement français ; dès 1929, Grégoire Tregouboff est considéré comme sous-Directeur. La Station russe passe à la France en 1932, sous la responsabilité de l’Université de Paris; la Station Zoologique est alors rattachée au Laboratoire de Banyuls, dont les directeurs successifs seront responsables de Villefranche jusqu’en 1970. Au cours de cette période, la direction effective à Villefranche est assurée par le Sous-Directeur résident : Grégoire Tregouboff (1929-1956) et Paul Bougis (1956-1970). Ce dernier devient Directeur en titre de la Station Zoologique en 1971. Ses successeurs à la direction du Laboratoire d'Écologie du Plancton Marin sont Paul Nival (1983-1994) et Fereidoun Rassoulzadegan (1996-2000).

origines du LPCM

Le LPCM trouve son origine dans le Laboratoire d'Océanographie Physique de la Faculté des Sciences de Paris, créé par Alexandre Ivanoff en décembre 1961. L’antenne villefranchoise du laboratoire fut établie en 1966. Lors de son association avec le CNRS, en 1971, l’unité devint le Laboratoire de Physique et Chimie Marines, dont les directeurs successifs furent Alexandre Ivanoff (1971-1982), André Morel (1983-1994) et Alain Poisson (1995-2000). Les directeurs parisiens, Alexandre Ivanoff et Alain Poisson, furent représentés à Villefranche par André Morel (1966-1982), Jean-Claude Marty (1997-1998) et Louis Prieur (1999-2000). Lors de la création du LOV, en 2001, la composante parisienne du LPCM a pris le nom de Laboratoire de Biogéochimie Marine (LBCM), dirigé par Alain Poisson.

Historique du LOV : origines du LPCM.

Années

Directeur en titre

Nom de l’Unité

1961-1965

Alexandre Ivanoff

Laboratoire d'Océanographie Physique de la Faculté des Sciences de Paris

1966-1970

André Morel 1

Laboratoire d'Océanographie Physique de la Faculté des Sciences de Paris : Antenne villefranchoise

1971-1982

André Morel 1

Laboratoire de Physique et Chimie Marines

1983-1994

André Morel

Laboratoire de Physique et Chimie Marines

1995

Patrick Buat- Ménard 2

Restructuration : Laboratoire d'Écologie du Plancton Marin, Laboratoire de Physique et Chimie Marines 2 et Équipe postulante Océanographie Biochimique et Processus Adaptatifs

1996-2000

Alain Poisson 3

Laboratoire de Physique et Chimie Marines

2001-2010

Louis Legendre

Laboratoire d’Océanographie de Villefranche 4

1 Représentant du Directeur à Villefranche. Directeur en titre : Alexandre Ivanoff (1966- 1982)
2 Responsables de l’unité : Alain Poisson
3 Représentants du Directeur à Villefranche : Jean-Claude Marty (1997-1998), Louis Prieur (1999-2000)
4 Réunion du Laboratoire d'Océanographie Biologique et Écologie du Plancton Marin et du Laboratoire de Physique et Chimie Marines

Création du LOV

L’année 1995 fut une période de restructuration qui, sous la direction de Patrick Buat- Ménard, visait à explorer le rapprochement au sein d’une même structure du Laboratoire d’Écologie du Plancton Marin, du Laboratoire de Physique et Chimie Marines et de l’équipe postulante Océanographie Biochimique et Processus Adaptatifs. La restructuration mena, en 1996, à deux unités : le Laboratoire d’Océanographie Biologique et d’Ecologie du Plancton Marin (LOBEPM) et le Laboratoire de Physique et Chimie Marines (LPCM). En 2001, le LOBEPM et la composante villefranchoise du LPCM formèrent le LOV.

L'Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer

Les unités ci-dessus ont joué un rôle-clé dans la création et l’animation de l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer (OOV). En 1974, les trois laboratoires de Villefranche (Station Zoologique, LPCM et Laboratoire de Géodynamique sous-marine) se sont regroupés au sein de la Station Marine, rattachée à l’Université Pierre et Marie Curie et dirigée par Paul Bougis jusqu’en 1983. En 1983, la Station Marine fut transformée en Centre d’Études et de Recherches Océanographiques de Villefranche (CEROV), dont la direction fut assurée par André Morel de 1983 à 1989. En 1989, le CEROV devint l’OOV, dont le premier directeur fut Jacques Soyer (1990-2001), membre de l’Equipe postulante Océanographie Biochimique et Processus Adaptatifs puis du LOBEPM. Depuis 2001, les Directeurs successifs de l’OOV ont été Michel Glass, Fauzi Mantoura et Gabriel Gorsky.