Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

actualités - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS

Egalement dans la rubrique

Biological and physical influences on marine snowfall at the equator : a Nature Geoscience paper

Pour la première fois, des équipes de recherche allemandes, françaises et américaines ont, grâce à l'Underwater Vision Profiler développé au LOV, mis en évidence dans les océans Pacifique et Atlantique l'existence d'un transport vertical très marqué de la production marine vers les abysses, aligné le long de l'équateur. Cette colonne de particules entre la surface et le fond qui s'étend sur plusieurs milliers de km a une largeur inférieure à 500km. Ce phénomène semble persistant, car il a pu être observé à 8 reprises lors des campagnes océanographiques (dont TARA OceanNouvelle fenêtre) conduites à différentes saisons. Les résultats suggèrent que l'export résulte du couplage entre d'une part des processus biologiques comme la production primaire locale dans l'upwelling équatorial et la migration verticale du zooplancton, et d'autre part des processus physiques liés aux courants zonaux profonds le long de l'équateur, ces derniers entretenant une sorte de canal favorisant la sédimentation des particules et limitant leur dispersion latérale. Les futures recherches devront évaluer les effets de cette nouvelle voie d'export sur la biodiversité des organismes profonds.

Accéder à l'article Biological and physical influences on marine snowfall at the equator iciNouvelle fenêtre

Voir également l'article publié dans les actualités de l'INSU iciNouvelle fenêtre