Go to content Go to the menu Go to the search

Research Services - Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer
Unité Mixte de Recherche 7093 – CNRS/UPMC

Tutorship

UPMC

UPMC

CNRS
| lire cet article en Français

SCIENCE - Le LOV à l'honneur

La revue SCIENCE publie un article de revue de Jean-Pierre Gattuso et ses collaborateurs intitulé "Contrasting futures for ocean andsociety from different anthropogenic". Numéro du 3 juillet 2015 • VOL 349 ISSUE 6243Nouvelle fenêtre

 

The ocean moderates anthropogenic climate change at the cost of profound alterations ...

» More details

Clean Room

La salle blanche

La salle blanche est un laboratoire dit 'propre' où l'air est filtré à travers des filtres 'absolus' (porosité 0.3 micron) qui permet d'enlever les particules qui se trouvent habituellement dans l'air qui nous entoure. C'est donc un environnement qui va permettre de conduire des expériences, d'analyser des échantillons ou encore d'étalonner des instruments dans des milieux avec de très bas niveaux de concentration d'éléments chimiques et de particules. L'utilisateur étant lui-même un grand producteur de particules (cheveux, peau, vêtements etc.), il devra pour travailler à l'intérieur de ce laboratoire s'équiper entièrement afin de ne pas contaminer l'espace de travail. Pour cela, il revêt une blouse, une charlotte (en matériaux non tissés), des chaussures adaptées et des gants non poudres.

Le laboratoire a une surface de 15 m2, incluant un sas pour l'habillage. Il est équipé de 2 hottes a flux laminaire où sont effectues les travaux les plus délicats (filtrations d'échantillons, passage sur colonne, préparation de réactifs ultrapur etc.). Dans la salle blanche sont réalisées les analyses nanomolaires de phosphate, nitrate par colorimétrie à long chemin optique et de fer dissous (par injection en flux et détection par chimiluminescence).

Le laboratoire accueille des expériences d'étude de processus in vitro. Par exemple, dans le cadre du projet UPMC/MISTRALS-MERMEX CHIPIE, des simulations de dépôt atmosphériques dans des cuves de 300 litres représentant divers scenario d'acidification de l'océan ont été réalisées en différentes saisons.

Contact : Cécile Guieu (guieu -at- obs-vlfr.fr)

LOV - 05/02/15